Obtenir ses certifications AWS et BLUEMIX : Les conseils de Marcia

Obtenir ses certifications AWS et BLUEMIX : Les conseils de Marcia

150 150 Marcia Silva

Je me présente, je m’appelle  Marcia, consultante chez GEKKO depuis octobre dernier. Je viens de passer les certifications AWS Certified Developer – Associate et  IBM Application Developer – Cloud Platform (Bluemix), et j’aimerais partager mes expériences avec vous.

Je commence par AWS.

AWS Certified Developer associate : même si cette certification a l’air plus simple que celle pour l’architecte, AWS est un système très complexe qu’il importe de bien approfondir, afin d’en tirer le meilleur pour le bon fonctionnement de ses applications.

Bon, comment se préparer pour cette certif ? Tout d’abord il y a les informations du site AWS : le document Blueprint de l’examen vous détaille ce qu’il faut savoir… et il faut tout savoir… c’est vraiment la bonne référence!

Moi j’ai fait une formation externe de 3 jours « Developing on AWS ».Cette formation était très bien pour moi car je débutais sur AWS, donc tout s’est mis en forme à ce moment-là dans ma tête. Si vous connaissez déjà bien la plateforme et que vous voulez vous préparer pour la certification, cette formation peut être intéressante mais pas essentielle.

Il y a plusieurs cours en ligne pour préparer la certification AWS. Moi j’ai fait « linux academy » et « cloud academy ».Même si j’ai personnellementpréféré celle de « linux » pour le but de la certif, les deux sont bien et m’ont beaucoup aidé, surtout pour faire et refaire des quiz pour m’entrainer. J’ai fait aussi un examen pratiquechez webassessor (le portail pour s’inscrire à la certification)… ça coute $20 et donne une idée du niveau de l’examen, mais ça reste très loin du vrai examen (contrairement à celui de IBM: je reviendrai plus tard).

Il faut absolument bien lire le FAQ de AWS pour tous les services ; ils permettent de lever les petits doutes que vous pourriez avoir. AWS a également une chaîne Youtube très utile. Enfin vous pouvez faire des labs avec le site QwikLabs pour vous entrainer. Pour AWS il y a beaucoup de sources d’études, il suffit de chercher et réfléchir quel est la meilleure stratégie pour vous.

Bluemix est bien moins connu qu’AWS. Mais bon ce n’est pas la même chose, la cible est bien diffèrente : Bluemix est une plateforme PaaS ; aujourd’hui vous pouvez acheter également des services IaaS (IBM SoftLayer) à partir de la console de Bluemix, maisle grand avantage de Bluemix est de déployer et gérer vos applications.

IBM Application Developer – Cloud Platform: pour moi il fallait passer cette certification car je travaille sur une mission dans laquelle j’utilise beaucoup cette plateforme;   et en tous cas c’est un très beau produit pour les développeurs, moi je l’adore ! Personnellement, si je devais choisir où héberger une application, ça serait dans bluemix.

Pour se préparer il faut chercher le document sur le site du programme de certification d’IBM ; c’est un peu compliqué car il y a beaucoup de certifications sur ce site. Il faut aller au menu « Test Preparation » de cette certification et télécharger le « study guide ». Ce document est vraiment très bien, et il a été la référence que je revenais consulter à chaque besoin … Mais pour bien se préparer, c’est un peu léger de rester sur ça.

Il faut comprendre que Bluemix est une plateforme PaaS, donc c’est comme faire une certification seulement avec AWS ElasticBeanstalk et tout ce qui va avec pour que l’application tourne dessous.  D’accord je ne voulais pas comparer les offres, mais en gros c’est ça !! Donc ça veut dire il faut bien rentrer dedans.

Pour se préparer, il y a un cours en ligne dans la page des certifications IBM… Il couvre tout le sujet et c’est gratuit, mais moi, franchement, je n’ai pas réussi à le suivre (même si elle est adaptée pour la certif ).  J’ai en revanche trouvé une bonne référence pour lire : «Essentials of Cloud Application Development on IBM Bluemix », c’est un Redbooks de IBM et je l’ai trouvé gratuitement sur internet.

A la différence d’AWS, je n’ai pas trouvé beaucoup de cours en ligne sur internet : seulement un chez Udemy (payant), que j ’ai suivi et qui est vraiment très bien ; il m’a beaucoup aidé et je le conseille. Il y a aussi un Mooc chez OpenClassrooms (en français) , qui montre comment déployer une application sur Bluemix ;  ce Mooc est vraiment bien pour ceux qui ne connaissent pas Bluemix (mais pour le faire il faut une compte premium, donc c’est payant aussi).

IBM et Bluemix ont aussi beaucoup de vidéos sur youtube… mais c’est plus informatif à propos de ce que fait la plateforme avec une mise en ligne d’une application que pour préparer la certif. Mais vous pouvez toujours trouver quelques vidéos sympas. Il y a aussi les différents documents de Bluemix ; comme pour la certif on n’explore pas tous les services mais seulement quelque uns, je me suis bien servi par exemple des docs sur Cloudant.

Enfin il y a le test de préparation d’IBM (assesment test) qui coute $30 ; ce test est un bon exemple de ce que sera la certification : le même numéro des questions et le niveau équivalent… si vous le réussissez,  vous avez une grande chance de réussir la vraie certification ( à la différence des tests de préparationd’AWS.

Ce que je peux dire de plus… ce que je me souviens des questions :

Pour AWS il y a pas mal de debugging (qu’est-ce qu’il faut faire quand vous avez telle erreur ou tel problème), de template CloudFormation, et les principales commandes d’ APIs… en plus de comprendre le la plateforme AWS ses fondamentaux et securité.

Pour Bluemixil faut bien comprendre l’architecture de Cloud Foundry et le service DevOps de Bluemix : le pipeline ( build and deploy), le WEB IDE et la méthode agile, aussi les bonnes pratiques du développement (12 factors).

Dans les deux cas: beaucoup de questions sur les bases de données NoSQL (pour AWS DynamoDB et pour Bluemix Couldant). Aussi très important les services de queue/message et de storage  pour chaque plateforme.

Préparer une certification professionnelle prend du temps mais donne de la crédibilité et de la visibilité pour votre profil et votre projet. J’ai eu besoin d’un mois et demi pour préparer AWS (j’ai passé deux fois la certif pour l’avoir, mais à mon avis elle n’est pas vraiment difficile pour les experts AWS) etun autre mois pour préparer la certif IBM. Je vous encourage à prendre un peu de temps et vous lancer aussi. Bon courage !!

Laisser une réponse